Rechercher

L’art qui nous entoure fait du bien

Une caresse pour le cerveau

L’art qui nous entoure fait du bien

« L’art est un rempart puissant contre la barbarie »[1] et s’entourer de beau, c’est résister à la morosité du monde, c'est s’ouvrir à l’Autre et le comprendre. L’art qui nous entoure fait du bien et nous est grandement bénéfique : contempler une œuvre d’art est une caresse pour le cerveau et un baume pour le moral. ​ Les bienfaits de l’art sont nombreux et l’observer engage plusieurs fonctions cognitives tout en apportant du plaisir et favorisant la santé du cerveau qui libère les hormones du bonheur (sérotonine, dopamine et ocytocine). De plus, il y a une diminution significative des niveaux de cortisol (l’hormone associée au stress). ​ L’art a donc un véritable impact sur votre cerveau et votre santé toute entière, et cet impact est scientifiquement quantifiable. Dans son livre "Du vrai, du beau, du bien", Jean-Pierre Changeux[2] fut le premier à décrypter les mécanismes neuronaux dans l’appréciation de la beauté et à construire un pont solide entre arts et sciences de la santé.

Dans le même ordre d'idées, Pierre Lemarquis[3] affirme : "La vision d'une œuvre d'art stimule deux aptitudes de notre cerveau, le plaisir et la connaissance et prouve ainsi que l'art nous fait vraiment du bien." ​ ​ [1] Dominique Hoppe, diplômé de Sciences Po Paris, Stanford University et Harvard Business School. Président de AFFOImonde. [2] Jean-Pierre Changeux, professeur honoraire au Collège de France et à l’Institut Pasteur, membre de l’Académie des sciences. [3] Pierre Lemarquis, neurologue et auteur de L'Art qui guérit.

2 vues0 commentaire